Juste pour rire...

Je suis un cœur écorché

pendu au croc de l’amour

dans l’arrière boutique d’un boucher des cœurs.

Je saigne à l’infini en flaques, en rivières-océans.

Glissant gluant,

dans un parfum écœurant d’émotions à vifs.

L’amour tue.

La vie aussi.

 

Je suis un corps écorcé

perdu, en toc, pour toujours

Fin de carrière sans musique, touché au cœur

mon règne est fini, mes frasques, mes manières, mes élans.

Puant Mutant,

dans un chagrin dégorgeant d’érosion au canif.

L’amour pue.

La vie aussi.

  Imprimer cet article

Design by: RG