Je hais...me

Tous ces gens qui ont des valeurs à géométrie variable qui t'parlent de vérité et qui trompent leur femme, frappent leurs gosses, parfois l'inverse, des fois les deux !
Tous ceux qui dès l'enfance voient qui tu es, ce que tu s'ras, parcequ'ils pensent savoir d'ou tu viens !
tous ceux qui veulent faire des carrés avec des ronds à t'en faire péter la circonférence, ceux à qui tu fais confiance, qui posent les règles et puis qui trichent !
Tous ceux qui brandissent le respect comme un balai brosse et rêvent d'un grand coup d'serpillière, avec leurs limites qu'ils t'imposent comme on pose des pièges !
Ceux qui on vu la lumière et qu'ça dérangent pas qu'on t'coupe le courant.
Tous ceux qu'tu choques et qui poseraient bien leur carcan sur ton intimité !
Tous ceux qui s'fachent, enfin ! parc'que tu parles trop fort, mais qu'on pas écouté c'que t'as dit.
Et puis tous ceux qui font la fête pas par envie mais par défaut pour remplir les vides comme on remplit son verre, qu'on boit et à nouveau,  jusqu'à c'que la mort s'avance.Tous ceux qui sont perdus d'avance qu'ils soient pauvres ou qu'ils soient riches.
Enfin tous ces gens , ces proches, qui t'entourent même quand t'es moche.Tous ceux qui t'aiment un tant soit peu sans jamais te l'dire, tous ceux qui t'gavent ou qui t'font rire.
Tous ceux qui t'éclabousse avec leur bonheur à deux balles et qui débandent quand y s'agit d'le défendre et d'risquer d'prendre une balle.
Tous ceux que je hais, que tu es, que je suis, que nous sommes …

  Imprimer cet article

Design by: RG