Mes démons

Mes démons du fond parfois passent devant,
occupant de blanc mon front et mes mains de tremblements
comme une aiguille effilée plantée dans un nerf.
Fouillez, touillez et filez du mauvais coton, goût amer.
Puis faire de la douleur une amie,
douce amie qui rappelle à la vie.
S’ouvrir aux vents, debout
Continuer à aimer les genoux,
debout.

  Imprimer cet article

Design by: RG